Le CLEMI

Carte du réseau des coordonnatrices et coordonnateurs du CLEMI

Arts

Imprimer la page

L’éducation aux médias dans les programmes d’arts de la seconde à la terminale

Ouverture sur une éducation aux médias (citoyenneté, compréhension du monde…)

Organisation de l’enseignement de l’histoire des arts - Le lycée – voies générale, technologique, professionnelle

Dans le Champ anthropologique la thématique « Arts, réalités, imaginaires » s’intéresse au réel et au fictif. (p. 14)

Dans le Champ historique et social, la thématique « Arts et économie »  « invite à interroger les œuvres d’art dans leur rapport au contexte économique, de production et de réception » (cf. droits d’auteur, propriété intellectuelle). (p. 15)

- La thématique « Arts et idéologies » se décline en : « L’art et les formes d’expression du pouvoir » (cf. message, propagande, engagement),
- « L’art et les stratégies de domination du pouvoir » (cf. censure), « L’art et la contestation sociale et culturelle » (cf. satires, caricatures, pamphlets, manifestes, docu-fiction, chansons engagées, tags, graffs, etc.) (p. 15)

Dans le Champ scientifique et technique, la thématique « Arts, informations, communications » se décline en :

- « L’art, l’information et la communication » (cf. les techniques de communication, les médias, journaux et télécommunications – affiches publicitaires et politiques, médias écrits, cinéma documentaire, reportages radiophoniques, télévisuels ou cinématographiques, etc.),
- « L’art et l’utilisation des techniques d’information et de communication » (cf. les écrans, la photocopie, Internet, l’art et ses relations avec les médias) (p. 16)

BO n° 32 du 28/08/2008
http://media.education.gouv.fr/file/32/09/0/encart_33090.pdf

Seconde

Programmes d’ARTS en classe de seconde générale et technologique : ARTS PLASTIQUES, CINEMA, DANSE, HISTOIRES DES ARTS, MUSIQUE, THEATRE
Enseignement facultatif


Cinéma-Audiovisuel
: « l’enseignement repose sur l’articulation entre pratique (réalisation de petites formes), théorie (approche du langage cinématographique et de l’analyse filmique) et culture (fréquentation des œuvres et initiation à l’histoire du cinéma en lien avec l’histoire des autres arts. » (p. 7)

Histoire des arts : « Exploitation critique des diverses sources d’informations pour une restitution organisée et réfléchie de celles-ci sur des supports variés » (p. 14)
« Recherche documentaire associant maîtrise des outils et entraînement à la sélection des sources (enregistrements visuels et sonores, exploitation de témoignages, imprimés, sites web…) » (p. 14)

Musique : « S’interroger sur la place qu’occupent le sonore et la musique au quotidien dans les cultures et sociétés d’aujourd’hui ». (p. 17)

B.O. spécial n° 4 du 29 avril 2010

http://media.education.gouv.fr/file/special_4/75/7/arts_143757.pdf


Programme de CREATION ET D’ACTIVITES ARTISTIQUES en classe de seconde générale et technologique : ARTS VISUELS, ARTS DU SON, ARTS DU SPECTACLE, PATRIMOINES
Enseignement d’exploration

Préambule général : « Le développement des médias, dont l’Internet est un puissant vecteur, bouleverse le rapport aux œuvres et à la création ». (p.1)

Art visuels : dans « Enjeux et objectifs », mention des « nouveaux médias » parmi le champ des arts plastiques, aux côtés du cinéma et de la photographie. (p. 3)
Un des objectifs est d’ « interroger une culture du visuel en phase avec ses manifestations les plus contemporaines » (p. 3).

Arts du son: «  Le vaste domaine de la communication, qu’il s’agisse de documenter, d’informer ou de promouvoir, ne peut aujourd’hui concevoir son action sans une dimension sonore mûrement réfléchie et maîtrisée » (p. 7)

B.O. spécial n° 4 du 29 avril 2010
http://media.education.gouv.fr/file/special_4/75/3/creation_activites_artistiques_143753.pdf

Première et terminale

CINEMA-AUDIOVISUEL au cycle terminal, enseignements obligatoire et de spécialité en série L

Dans enjeux et objectifs, des intervenants professionnels sont cités : réalisateurs, scénariste, monteurs, ingénieurs du son, etc. (p.54)
Parmi les objectifs :
« Acquérir les principales notions théoriques et pratiques en matière d’images et de sons (…)
S’approprier des méthodes et pratiques d’écriture en images et en sons (…) Développer le regard et la réflexion critiques face aux œuvres cinématographiques et audiovisuelles » (p. 55)
La notion de plan fait l’objet d’une étude approfondie.

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010



CINEMA –AUDIOVISUEL au cycle terminal, enseignement facultatif toutes séries


Dans enjeux et objectifs, des intervenants professionnels sont cités : réalisateurs, scénaristes, monteurs, ingénieurs du son, etc. (p.59)
« Acquérir les principales notions théoriques et pratiques en matière d’images et de sons » et « S’approprier des méthodes et pratiques d’écriture en images et sons » (p. 59)

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010



HISTOIRE DES ARTS au cycle terminal, enseignements obligatoire et de spécialité en série L

Parmi les domaines artistiques de cet enseignement : les Arts visuels, les Arts du son et les Arts du langage. (p. 72)

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010



MUSIQUE au cycle terminal, enseignements obligatoire et de spécialité en L

Dans les compétences de référence pour l’ensemble du cycle terminal, les rôles et fonctions de la musique (rituelles, sociales, commerciales, etc.) sont mentionnés. (p.74)
Le rôle d’accompagnement des images par la musique est cité (cinéma, télévision, publicité, etc.) de même que son rôle pour l’affirmation d’identité d’un lieu (p.74).
« Penser la musique dans le monde d’aujourd’hui, (…) c’est construire une attitude critique face au sonore et à la musique (…). P. 74
 
B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010



MUSIQUE au cycle terminal, enseignement facultatif toutes séries
Préambule


Dans Enjeux et Objectifs : « La musique développe des liens étroits avec toutes les techniques qui visent à communiquer un message, notamment commercial ou signant l’identité d’un lieu, d’une marque, d’une radio, etc. » (P. 78).

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010

Lecture de l’image

Seconde

Programmes d’ARTS en classe de seconde générale et technologique : ARTS PLASTIQUES, CINEMA, DANSE, HISTOIRES DES ARTS, MUSIQUE, THEATRE

Cinéma-Audiovisuel 
: « Le plan fait l’objet d’une étude approfondie en seconde » (p. 7)

B.O. spécial n° 4 du 29 avril 2010

http://media.education.gouv.fr/file/special_4/75/7/arts_143757.pdf

Première et terminale

ARTS PLASTIQUES au cycle terminal, enseignements obligatoire et de spécialité en série L

« La photographie, comme fait social et phénomène esthétique, est une instance de production des images de notre société moderne, qui sera particulièrement prise en compte (…) dans le flux des images, distinguer le représentable de ce qui ne l’est pas, fantasmé ou non, est un axe de travail à privilégier ».(p.50)

En première : « la question de l’image photographique peut servir d’instrument générique pour aborder les différents champs esthétiques ».
« L’image contient en elle-même des espaces : espace littéral, espace suggéré (le point de vue, le cadrage, les représentations spatiales) (…). (p. 50)

En terminale :
« les problématiques photographiques offrent des clés de lecture pour aborder les questions de l’œuvre. » (p. 51)


B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010




CINEMA-AUDIOVISUEL au cycle terminal, enseignements obligatoire et de spécialité en série L

Dans le programme, parmi les compétences :
- « Distinguer et analyser les différents modes et genres d’écritures cinématographiques et audiovisuelles puis les principales pratiques et théories du montage »
-    « Maîtriser un vocabulaire technique et artistique »
mention de la notion de point de vue (p.55)

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010



MUSIQUE au cycle terminal, enseignements obligatoire et de spécialité en L


P. 76, en première, le rapport entre cinéma et musique est mentionné.

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010

Médias comme objet d’étude

Organisation de l’enseignement de l’histoire des arts - Le lycée – voies générale, technologique, professionnelle

Parmi les 6 grands domaines artistiques sont cités les arts du son (cf. musique de film, bruitage) et les arts du visuel (cf. photographie, cinéma, audiovisuel, vidéo, montages photographiques, arts numériques – Pocket films, jeux vidéo.
etc.) (p. 12)

BO n° 32 du 28/08/2008
http://media.education.gouv.fr/file/32/09/0/encart_33090.pdf

Seconde

Programmes d’ARTS en classe de seconde générale et technologique : ARTS PLASTIQUES, CINEMA, DANSE, HISTOIRES DES ARTS, MUSIQUE, THEATRE
Enseignement facultatif

Cinéma-Audiovisuel : étude des principales composantes du plan , initiation au montage et à la réalisation (p. 8).
« Donner des repères sur les principales étapes de l’histoire du cinéma et de l’audiovisuel » (p. 8). Référence dans ce paragraphe au « cinéma du réel (documentaire, documentaire-fiction) » (p. 9)

Musique : Dans le paragraphe « Culture musicale et artistique », une des trois problématiques est : « Les rapports de la musique à l’image », déclinée en 4 entrées : « Musique et cinéma ; Musique et multimédia ; Musique et publicité ; Son, bruitage, musique ». (p. 18)

B.O. spécial n° 4 du 29 avril 2010
http://media.education.gouv.fr/file/special_4/75/7/arts_143757.pdf


Programme de CREATION ET D’ACTIVITES ARTISTIQUES en classe de seconde générale et technologique : ARTS VISUELS, ARTS DU SON, ARTS DU SPECTACLE, PATRIMOINES
Enseignement d’exploration


Art visuels : dans les « Compétences relatives à, la découverte des métiers de l’image » , il s’agit d’ « identifier et situer la diversité des métiers contribuant aux arts visuels, (y compris dans le domaine du journalisme spécialisé ». (p. 4)
Dans les exemples de Lieux / situation, l’exemple 4 (Distribution/ promotion des films) propose la réalisation d’une affiche de cinéma , avec charte graphique, images, slogan » (p.5).
 l’exemple 5 ,« L’atelier d’un artiste indépendant », mentionne l’étude de la presse spécialisée et de la critique. (p. 5)

Arts du son :
Dans le paragraphe « Mise en œuvre », la publicité est mentionnée comme lieu observable pour « les rapports du son et de la musique à l’environnement et à l’individu ». (p. 8).
Dans les exemples de contenus, l’exemple 7 concerne l’observation d’une radio locale : « le travail mené interroge les fonctions de ce média, ses objectifs (publics, nature de l’information, etc.) et ses contraintes (finances, organisations, droit, rayonnement), la place et le rôle qu’y occupe la musique (finalité ou moyen), son design sonore (jingle) et les choix techniques qui assurent son identité acoustique (compression, dynamique, etc.). (p. 10)
L’exemple 9 propose l’observation d’un service de communication d’une entreprise qui « utilise le son et la musique pour valoriser ses produits, les faire connaître, les diffuser. Il s’agit alors d’interroger le pouvoir et les effets de la dimension sonore et musicale d’une politique marketing, de réfléchir à la façon dont l’acoustique, le sonore et la musique influent sur les comportements des individus dans une société de consommation (…). La réalisation est nécessairement multimédia, associe images, sons et musiques, et témoigne de la capacité de l’écriture sonore à orienter la perception d’un message, notamment publicitaire ». (p. 10)

Arts du spectacle :
p.11 : dans  « Découvrir les compétences professionnelles qui accompagnent ou encadrent la mise en œuvre des spectacles », sont mentionnés « les métiers de la communication (journalistes, chroniqueurs, attachés de presse, etc.).
« On pourra s’intéresser aux divers aspects de la communication autour d’une représentation ». (p. 12, paragraphe « Mise en œuvre »)
Patrimoines : dans « Les exemples de situation », l’exemple 6, « Enquêter sur un rite collectif, familial, national », mentionne parmi les métiers rencontrés, ceux de « journaliste, de photographe, de preneur de son… » (p. 16)

B.O. spécial n° 4 du 29 avril 2010
http://media.education.gouv.fr/file/special_4/75/3/creation_activites_artistiques_143753.pdf

Première

CINEMA-AUDIOVISUEL au cycle terminal, enseignements obligatoire et de spécialité en série L

-    Dans les Contenus (classe de première) sont cités : fiction, documentaire, essai ; cinéma expérimental, art vidéo ; clip, publicité.
-    « L’image et son traitement : lumière, couleur, contraste, infographie, surimpression.
-    « le son : voix, voix off, bruit, musique, son diégétique et non diégétique ; matière sonore » (p.56)

Le travail sur «  le genre documentaire et ses approches variées » est mentionné (p.57), ainsi que les codes d’écriture imposés de certaines formes audiovisuelles (films de commande, clips et publicités, en particulier)

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010



CINEMA –AUDIOVISUEL au cycle terminal, enseignement facultatif toutes séries


Programme pour l’ensemble du cycle terminal : notion de plan, « question essentielle du point de vue  qui permet d’interroger les champs cinématographique et audiovisuel » (p. 60).

En première :(p 61) : conduire l’élève à « réfléchir sur les liens complexes et ambigus entre réel et réel filmé, entre réel et fictif » (p. 61) ; à ce propos, mention dans l’approche culturelle, de documentaristes (Depardon, Flaherty, Ivens).
Mention « des démarches de manipulation du réel (dans certains montages d’archives , reportages et actualités télévisées) ».
Réflexion sur « le statut de l’art, des images et des sons dans la société : cinéma, télévision et nouveaux médias, art vidéo, nouvelles images » (p. 62)

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010



HISTOIRE DES ARTS au cycle terminal, enseignement facultatif toutes séries


Dans les exercices pour l’Evaluation des acquis des élèves :
« Développement d’un projet individuel ou collectif (reportage, site, blog, etc.) (…) L’élève est invité à construire une documentation personnelle, photographique, filmée ou sonore (p. 72)

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010

Terminale

CINEMA-AUDIOVISUEL au cycle terminal, enseignements obligatoire et de spécialité en série L

-    Dans les Contenus (classe de première) sont cités : fiction, documentaire, essai ; cinéma expérimental, art vidéo ; clip, publicité.
-    « L’image et son traitement : lumière, couleur, contraste, infographie, surimpression.
-    « le son : voix, voix off, bruit, musique, son diégétique et non diégétique ; matière sonore » (p.56)

Le travail sur «  le genre documentaire et ses approches variées » est mentionné (p.57), ainsi que les codes d’écriture imposés de certaines formes audiovisuelles (films de commande, clips et publicités, en particulier)

Classe terminale :
Entièrement axée sur le montage, avec production d’une réalisation courte (p.57), abordant au choix différents genres : fiction, documentaire, animation, essai. Mention de la « spécificité du montage sonore »:;
Dans l’approche culturelle, sont cités « quelques grands documentaristes (R. Flaherty, C. Marker, J. Rouch, R. Depardon par exemple.) » (p. 58)
Dans les « cinématographies contemporaines » (p. 59), sont citées : « les nouvelles façons d’écrire et de tourner avec les outils numériques, dans le cadre de formats audiovisuels (« les petites caméras d’Arte »),les formes hybrides du nouveau cinéma européen et indépendant américain, entre réel et fiction (…), entre cinéma et multimédia »

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010



CINEMA –AUDIOVISUEL au cycle terminal, enseignement facultatif toutes séries


Programme pour l’ensemble du cycle terminal : notion de plan, « question essentielle du point de vue  qui permet d’interroger les champs cinématographique et audiovisuel » (p. 60).

En terminale :
Dominante : la fiction et la question du point de vue.
(p. 62)
Pistes thématiques énoncées dans l’approche culturelle : « les genres télévisuels narratifs, les films de commande (publicité, campagnes institutionnelles) » (p. 63)

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010



HISTOIRE DES ARTS au cycle terminal, enseignement facultatif toutes séries


Dans les exercices pour l’Evaluation des acquis des élèves :
« Développement d’un projet individuel ou collectif (reportage, site, blog, etc.) (…) L’élève est invité à construire une documentation personnelle, photographique, filmée ou sonore (p. 72)

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010


HISTOIRE DES ARTS au cycle terminal, enseignements obligatoire et de spécialité en série L

Parmi les différentes compétences de référence : « l’exploitation critique des diverses sources d’information » pour un travail organisé et critique à partir de celles-ci, présenté sur des supports variés » (p.69)

Dans les exercices pour l’Evaluation des acquis des élèves :
« Développement d’un projet individuel ou collectif (reportage, site, blog, etc.) (…) L’élève est invité à construire une documentation personnelle, photographique, filmée ou sonore » (p. 69)

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010

Activités et compétences (notamment informatiques), productions des élèves

Seconde

Programme de CREATION ET D’ACTIVITES ARTISTIQUES en classe de seconde générale et technologique : ARTS VISUELS, ARTS DU SON, ARTS DU SPECTACLE, PATRIMOINES
Enseignement d’exploration

Arts du spectacle :
Dans les exemples de contenus, l’exemple 4 observation d’un lieu de formation ou d’une institution culturelle, propose de réaliser « un article rédigé sur le site de l’établissement présentant la formation, le parcours professionnel, l’activité quotidienne d’un artiste, à partir d’informations recueillies lors de rencontres successives ». (p. 13)

Arts du son :
Dans l’exemple 7 (Observation dune radio locale), « Le projet vise la réalisation d’une émission en regard d’une station identifiée et s’attache aussi bien à son contenu qu’aux caractéristiques de sa mise en onde » . (p. 10).

Patrimoines :
Parmi les exemples cités de réalisations, « Réalisation d’un reportage photographique, sonore ou audiovisuel sur un événement, un lieu, un métier du patrimoine. Mise en images, en sons, en mots d’une visite, d’une rencontre… » (p. 17)

B.O. spécial n° 4 du 29 avril 2010
http://media.education.gouv.fr/file/special_4/75/3/creation_activites_artistiques_143753.pdf

Première

Programme d’enseignement obligatoire au choix d’ARTS en classe de première littéraire, d’enseignement de spécialité au choix d’art en classe terminale littéraire et d’enseignement facultatif d’arts au cycle terminal des séries générales et technologiques

Mention des technologies de l’information, de la création et de la communication pour l’enseignement (Tice) et de la « recherche critique sur internet »(p.49)

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010



ARTS PLASTIQUES au cycle terminal, enseignement facultatif toutes séries

Mention de l’infographie et de la vidéo comme mode d’expression (p. 53)
Des compétences transversales sont citées, parmi lesquelles : maîtrise informatique, utiliser les supports numériques, exercer son esprit critique »
(P. 53).

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010




CINEMA –AUDIOVISUEL au cycle terminal, enseignement facultatif toutes séries

« l’utilisation des Tice permet aux élèves d’aller plus loin non seulement dans leurs recherches documentaires et la présentation qu’ils peuvent en faire (sites internet, DVD, cédéroms) mais aussi dans l’exploration de nouvelles démarches créatives et formes artistiques jusqu’ici peu ou pas abordées (scénarii interactifs, écriture multimédia, jeux sonores et plastiques). » (p. 63)

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010

Terminale

Programme d’enseignement obligatoire au choix d’ARTS en classe de première littéraire, d’enseignement de spécialité au choix d’art en classe terminale littéraire et d’enseignement facultatif d’arts au cycle terminal des séries générales et technologiques

Mention des technologies de l’information, de la création et de la communication pour l’enseignement (Tice) et de la « recherche critique sur internet »(p.49)

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010



ARTS PLASTIQUES au cycle terminal, enseignement facultatif toutes séries

Mention de l’infographie et de la vidéo comme mode d’expression (p. 53)
Des compétences transversales sont citées, parmi lesquelles : maîtrise informatique, utiliser les supports numériques, exercer son esprit critique »
(P. 53).

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010




CINEMA –AUDIOVISUEL au cycle terminal, enseignement facultatif toutes séries

« l’utilisation des Tice permet aux élèves d’aller plus loin non seulement dans leurs recherches documentaires et la présentation qu’ils peuvent en faire (sites internet, DVD, cédéroms) mais aussi dans l’exploration de nouvelles démarches créatives et formes artistiques jusqu’ici peu ou pas abordées (scénarii interactifs, écriture multimédia, jeux sonores et plastiques). » (p. 63)

B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010